Sonotown & Bleep @ La Machine

Depuis Septembre, les rendez vous quasi-hebdomadaire fixés par Sonotown s’imposent comme une évidence : line up rêvés et vœux exaucés, La Machine se fait pôle inévitable d’un axe Berlin – Londres – Paris plus fort que jamais. Avec un palmarès sans limites, l’équipe continue son épopée bleepienne en invitant un trio de légendes : le marteau et l’enclume.

(Point d’introduction ici, on connait le lieu, les clubbers et l’arrivée tardive propre aux reporters MidiDeux. Dans le feu de l’action direk, c’est plus marrant.)

L’homme au masque ouvre le bal et, deux ans d’attente dans les dents, c’est déjà conquis que j’assiste « pour de vrai » à la magie Redshape. Les mélodies mécaniques du personnage emplissent une salle pleine, l’atmosphère si particulière du teuton y fait même flotter les notes nostalgiques propres à son dernier album (seul hic ici, le niveau sonore un peu en deçà). Un live exécuté de main de maître à la hauteur du personnage, Kramer, promesse tenue.

Sartre écrivait « L’enfer, c’est les autres », Sartre n’a malheureusement pas eu le temps de connaître Mlle. Karenn, sans quoi, la légendaire citation aurait trouvé écho hier soir. Sur fond de techno nazie, on se croirait presque au Hellfest à la vue d’un public haché-menu, réduit à un headbanging général dont Blawan est passé maître incontesté. Frénétique, quasi-insoutenable, cette musique si on peut la nommer ainsi est un appel à la démence : on placera Karenn comme la performance live la plus brute de l’année, les mots me manquent tant la violence maîtrisée du duo frôle l’indécence, un véritable show techno comme on l’en voit rarement…

Entre en piste l’alien, Ben UFO, qui n’aura jamais aussi bien porté son nom que ce Vendredi avec un set magistral. « Magistral » c’est le mot quand, du balcon surplombant la foule, on peut voir cet humanoïde caler en 30 secondes chrono des galettes d’un autre monde, passant aisément d’UK bass groovy, techno noire et moments tribaux : l’UFO, d’une cohérence désarmante réalise un sans faute mémorable.

C’était tellement bien que j’ai la flemme de parler des 2 ou 3 connards rencontrés. Sonotown par son bon goût éduque les foules et nous fait passer de superbes moments. Rendez-vous le 22 Février, prochaines hostilités. Le weekend prochain, Luke Hess (FXHE, Echocord) est au Batofar, à noter (event fcb).

GB

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr