Nos sets préférés du Dekmantel 2016

Nous sommes allés pour la première fois au Dekmantel cette année. Comme tous les reports le soulignent, il se passe quelque chose de beau au milieu des arbres de l’Amsterdamse Bos. Merci Dekmantek de prendre soin des artistes, de ta fourmilière de ravers européens, des toilettes; de proposer différentes scénographies, ambiances et stands de nourriture. Et merci pour le camping, très agréable pour y passer des moments sincères avec ses amis. Un camping que l’on quittera dans la douleur à cause des artificiers suivants, qui nous ont mis des claques un peu plus forte que les autres:

.

CALL SUPER

.

Dekmantel Festival // Call Super

.

Le meilleur set du festival selon nous a eu lieu le dimanche sur la Selector Stage aka la scène la plus attachante du festival. Une sélection riche, joyeuse, moelleuse, tout en progression et un tempo plus soutenu que ceux à quoi m’avait habitué ce fin disc jockey. Call Super, qui selon les rumeurs du camping fêtait son anniversaire, fait le robot sur Detroit Grand Pubahs puis nous fait jubiler sur Gat Decor – Passion. Tout était si bien mixé, si varié, si bien amené… Nous nous sommes fait complètement piégés dans la bulle d’un artiste qui ouvre de nouvelles portes dans la musique électronique, à l’image de son pote Objekt un peu plus bas dans ce classement subjectif de tartes reçues. Une des grandes qualités du festival c’est sa table du temps et là vraiment, Call Super jouait au bon moment les bons disques.

 

JOEY ANDERSON
.

Dekmantel Festival // Joey Anderson

.

Joey Anderson a lâché un set mémorable. L’américain s’est pointé aux platines d’une Greenhouse chauffée à blanc par ses potes Juju & Jordash. Quel swag, quelle sélection, quel voyage, quelle magie! Calumet au bec, le boss d’Inimeg ferme les yeux. Il aime et vit ce qu’il joue. Un vrai dj qui nous envoie des balles dub-techno, de la deep chargée en émotions, nous fait monter très haut puis redescendre très bas… Baigné tout au long de son set dans un groove organique, on a même fahi pleurer quand il a joué ce morceau:

OBJEKT 

.

IMG_2204

.

“Objekt sounds like anyone else” Ben UFO

.

HELENA HAUFF B2B DJ STINGRAY

Dekmantel Festival // Helena Hauff & DJ Stingray

.

Ce b2b a clairement été le top départ du festival pour notre bande de raveurs bretons. La scène UFO aka la scène de la tek vibre à 140 bpm. Le combo fait autorité sur la salle. Stingray nous fait halluciné avec ses transitions si juste en 1 seconde top chrono. Helena Hauff assure aussi et huile une mécanique électro qui ne nous laisse pas le choix. On saute, on fait du breakdance, on a pas fait de backflip ce coup ci mais on a crié “wowowow” quand Dj Stingray a balancé ça:

DJ NOBU 

.

Dekmantel Festival // DJ Nobu

.

Nous n’avons pas de morceaux pour illustrer le set de Dj Nobu. On parle là de grosses “skills” aux platines, de rugissements et rebondissements époustouflants. Le japonais nous a fait quelque chose hors du temps, dans une zone abstraite, grise et révolutionnaire. “Future Terror” est le nom de son label et il définit particulièrement bien l’ambiance que pose Nobu, technicien parmi les techniciens de la scène techno, avec Objekt bien sûr ;)

.

.

Big up Dekmantel

.

© Photos : Bart Heemskerk

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr