Le Summer Of Love de Midi Deux – Part II

Part II : Astropolis @ Brest 

 

IMG_0665

 

La défaite de l’équipe de France à peine encaissée et dans la foulée d’intenses heures de route, nous nous rendions sous la pluie brestoise. A notre arrivée, il est déjà tard, nous sommes 5, une bouteille de ricard, notre légendaire chichoux, le pack de bières, Théo et Florian.

 

Bonsoir Brest, tu fais déjà la fête comme il faut et il paraît que notre Ringard national a bien fait le taf. Après quelques errances à l’extérieur, on rentre vraiment dans le game sur MCDE et sa leçon festive à grand coups de classiques disco/house. MCDE mixait notre 50e podcast, c’était il y a 2 ans mais on ne s’en lasse pas. Les cuts de Derrick May prennent le relais, La Suite tremble.

 

WP_20140705_027

 

Un petit Jaguar des familles pour retrouver nos pas de danse préférés, on sourit, il fait chaud, ça grouille de monde et La Suite crie maintenant très fort, les yeux fermés. On est tous ravis, Astro est bien parti. Rodhad s’empresse alors de garder ce petit monde éveillé et il le fait bien. Tellement bien que l’on ne captera même pas le b2b avec Derrick May ni l’heure qui tourne. Retour à la 106, chichoux puis dodo. On doit être à la passerelle pour 13h !

 

WP_20140705_047 (1)

 

Arrivés à La Passerelle, ce beau centre d’art contemporain, on reprend peu à peu équilibre. Les UVB 76 nous injectent dès les premières minutes quelques bulles d’oxygène dans le crâne avec ce genre de trucs. Théo appuie un peu plus, un peu trop avec ce genre de trucs. Le duo UVB 76 revient, plus méchant mais toujours aussi intelligent pour une heure de finesse dub-techno remarquable! Mr Muller, enfin réveillé, finira de façon plus dansante, plus house pour une gentille gymnastique avant le grand combat du soir : Kéroual…

 

… la grande messe! On y est. On perd nos potes.

 

Le souvenir du timetable n’est pas clair mais c’est bien face au félin Jeff Mills que l’on tombe. La Cour est blindée et il est difficile de danser, un peu comme l’an passé mais on résiste jusqu’au gong : “LFOOOOOOOOOOOO” !

 

Et là… c’est la grosse balle : On se fait retourner toutes les 3 minutes par des morceaux aussi puissants les uns que les autres. On comprend mieux la rareté et l’aura d’LFO. On ne danse plus mais on saute. Le moment le plus “rave” du festival sans hésiter.

 

LFO

 

Un petit passage par la scène Mekanik histoire de vivre des vraies choses puis on file en courant/dansant voir l’ami Calcuta qui en dépit d’un son bien faible sur la scène tremplin nous tiendra une heure en haleine sous une techno corrosive.

 

La fin de cette soirée se passera à l’astrofloor avec son énorme soundsystem malmené par les tauliers Laurent Garnier et Manu Le Malin. “Astropolis, 20 ans!”. On saute à nouveau partout quand “Lolo” nous balance Kink – Existence. Ce b2b final est magique : tout le monde danse, les vieux, les enfants d’Astropolis, les moches, les maigres, les plus enveloppés, les cyclistes… et même les kids que nous étions il y a 8 ans.

 

Un dernier? C’est qui le patron? C’est Manu? C’est Laurent? C’est Gildas? Manu va poser le dernier? Non, c’est Lolo… RAVE DONE!

Il est l’heure de rentrer. Mais avant tout, on va donner 6 points aux gendarmes. Astropolis, la grosse ambiance, les grosses rigolades, la belle fête, l’enthousiasme, le partage, la beauté. On a chaud.

 

WP_20140705_053

 

Prochaine étape : Freerotation

 

Playlist du week-end : 

 

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr