Jayda G ‎– Jaydaisms (Freakout Cult)

Elle a beau n’être apparue sur les radars que depuis l’année dernière, Jayda G semble déjà fourrée dans tous les bons coups : Elle a reçu la bénédiction de DJ Fett Burger – le pape de la dance norvégienne cosmique qui répand la bonne parole via sa paroisse Sex Tags UFO – avec lequel elle a créé le label Freakout Cult (inspiré des soirées du même nom) et produit un EP sur Butter Sessions, pour ensuite récidiver avec l’imparable NYC Party Track.

 

Secundo, Jayda G est originaire de Vancouver, scène décidément foisonnante par les temps qui courent et dont on a du mal à compter tous les nouveaux artistes émergeant chaque semaine. Fière ambassadrice du Canadian content, Jayda met donc un point d’honneur à produire des tracks aussi insouciantes ses compatriotes et semble revendiquer le même background musical : détendu, résolument groovy, un poil kitsch, mais toujours assumé. Et ce n’est pas son mix de l’année dernière sur l’excellente série de podcasts Trushmix qui nous fera mentir.

 

Tertio, Jayda G est aussi dans la vraie vie une « toxicologue environnementale » et même si on ne comprend pas très bien ce que ça veut dire, on peut pas s’empêcher de trouver ça stylé.

 

Music has no boundaries. Music is the key, love is the message.” Aussi naïf qu’il puisse qu’il puisse paraître, le message – qui annonçait les soirées canadiennes Freakout Cult et qui figure dans la pochette du premier EP solo de Jayda G – colle parfaitement à Jaydaisms (et nous rappelle au passage les lyrics d’une pépite deep house made in UK). Effectivement, la musique de la canadienne fleure bon l’hédonisme, le lâcher-prise, bref tout ce qu’on aime dans la house.

 

Le premier track de l’EP, Sounds of Fuca, démarre sur des nappes de synthés planantes et une basse chaleureuse, auxquelles s’ajoutent rapidement des samples atmosphériques et des sons joués à l’envers qui donnent au morceau sa couleur psychédélique. Les guitares répètent ensuite paresseusement une mélodie évoquant l’évasion, ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le morceau tire son nom du détroit Juan de Fuca, dans lequel Jayda étudie la vie des orques quand elle n’est pas dans les dj-booths.

 

IGA est un très beau morceau construit autour de vocals soulful et un piano un peu lo-fi qui sonne néanmoins très house. L’artiste a décidé d’intégrer dans le morceau des extraits de conversation échangées au cours de l’enregistrement. On peut ainsi l’entendre, hésiter, dire « Let’s try this key instead » (« je vais changer d’accord »), ce qui donne à sa production un côté authentique, frais et décalé, caractéristique de cette scène canadienne qui revendique une musique spontanée sans se prendre (trop) au sérieux, un bol d’air frais dans l’univers parfois hyper-maîtrisé de la musique électronique.

 

Rishikesh déroule un groove assez irrésistible, avec un kick-snare profond et entêtant, sublimé par une mélodie funky répétée à l’envi et des claviers atmosphériques. Entre introspection et dancefloor, Jayda G s’amuse à la frontière sans jamais trancher, excellant sur les deux tableaux. L’EP se conclut sur Dreamstate, une track encore une fois bien deep, médidative, aux airs de Moodymann.

 

Avec Jaydaisms, Jayda G se fait tranquillement une place de jeune pousse, avec une identité musicale déjà bien affirmée, et dans un univers musical encore et toujours très masculin, on ne peut que se réjouir du nombre de productrices talentueuses originaires de ce fascinant écosystème canadien. Pourvu que ça dure.

 

 

CB.

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr