Function – Incubation [Ostgut Ton]

Dave Sumner aka Function appartient à la galaxie Sandwell District, l’une des sources de la plus belle techno des 00′s. Avec Incubation son premier lp en solo, il nous condense un aperçu très abouti de son art. Peu d’albums techno donnent l’impression de toucher au sublime. D’une manière très sobre et épurée, aidé en cela par un mastering phénoménal du vétéran Tobias Freund, Function y parvient sans peine.

Curieusement, le terme “Incubation” désigne aussi bien la période de multiplication cellulaire précédant la naissance, que la phase de développement d’un virus avant la maladie. Le rapprochement prend sens à l’écoute, si si, promis. On parle parfois d’illbiant, ou de dystopie pour ces formes de musiques sombres, tendues et électriques conçues pour expier la noirceur dans un rituel cathartique. La bande son du Berghain en gros, un univers entier coulant des 4 dancestacks Function One sur la piscine à son du main floor. Très minimaux et pourtant si vivants, ses morceaux flottent, entre nappes entrecroisées et kicks implacables, parfois parsemées d’ambiances de voix d’intellectuels français des 60′s. Comme il le confie dans une itw récente, ses compos sont indissociables du collectif et label Sandwell District. Ce dernier a sorti une flopée de maxis phénoménaux et un sublime album, Feed Forward, fin 2010, avant de mettre un terme fin 2011 à son activité discographique (tumblr :http://wherenext.tumblr.com), sans pour autant cesser de jouer ni de produire (un mix Sandwell District sortira en avril, le Fabric 69). Au niveau parenté sonore, on peut rapprocher Function de Jeff Mills (influence revendiquée), de Basic Channel et la techno hypnotique berlinoise dans ce qu’elle a de meilleur (Dettmann, Sleeparchive…).
Voiceprint nous introduit en douceur dans cet univers noir et tourmenté, parsemé d’éclairs de grâce que se plaît à explorer Dave Sumner. Against the Wall enchaîne avec une cognée de bûcheron, sèche tout en restant deep, dans la droite ligne des productions techno berlinoises, prises entre une esthétique dub et des riffs de TR 909. Une techno épurée, hypnotique et raide, sous tendue de ronronnements de synthétiseurs et de motif acid. On pénètre ensuite dans tout l’univers Sandwell District labelisé Function avecCounterpoint, pièce électronique des plus élaborée et vivante, comme si Pinkfloyd faisait de la techno. La suite de l’album est à l’avenant : une pièce de banging techno narcotique (Modifier), une Jeff Millserie du plus grand art (Incubation -Ritual), un interlude sidéral ultra spatial (Inter), une pièce de bravoure de Tr 909 sonnant comme une reprise du “the man with the red face” par des robots sensibles, ou encore un scotchant survol des plaines acid (Psychic Warfare). Le mot de la fin revient à Gradient I, vertigineuse plongée dans les océans de réverb, au coeur des tripes de machines grouillantes de vie.

Verdict : top. Superbe entrée dans l’univers Sandwell. Moins dancefloor et plus cinématographique que les meilleures sorties SD (ces morceaux prennent toute leur ampleur en format maxi, aux plages très longues). MAIS un fantastique condensé de l’essence Sandwell et des productions de Function. Indispensable et ultra immersif. Jouez le très fort et dans le noir sur un bon système aux basses solides. Par contre ce n’est pas l’idéal pour ambiancer les filles, faut pas se tromper. On est dans le sublime, là.

VB.

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr