Focus : Dance Mania + Hardcore Traxx: Dance Mania Records 1986-1997

Dance Mania, le label mythique de Chicago, pourvoyeur de quelque 300 releases (!) de 1985 à 2000, est de retour. Une excellente nouvelle pour les collectionneurs qui s’arrachaient les copies à des sommes parfois indécentes sur le marché de l’occase, mais aussi pour ses artistes. Connu pour son identité sonore ultra brute, pour ne pas dire franchement sale, ses paroles salaces et la violence directe de ses morceaux, le label a inscrit ce que l’on a appelé la ghetto house sur les écrans de la scène. Ses morceaux sont basiques dans leur conception et leur production : le son Dance Mania est toujours à la limite de la saturation voire carrément dégueulasse, les pressages sont la plupart du temps ultra limite, l’identité visuelle basique. Et pourtant, dans cette économie de moyens ahurissante sont sorties des bombes houses imparables par Lil Louis, Robert Armani, Dj Pierre, Paul Johnson, Dj Funk ou encore Dj Deeon ou Dj Slugo… et des dizaines d’autres.

 

Il a connu un regain d’intérêt marqué ces dernières années. Vénéré déjà par Daft Punk (remember leur morceau Teachers citant nombre d’artistes Dance Mania), la scène house des années 90′s ou par oooh, Justice (qui en jouaient beaucoup dans leurs sets à la grande époque) mais aussi et bien plus toute la scène de Berlin et des dj’s comme Nina Kraviz, Dance Mania reflète aussi l’époque, qui voit l’exhumation de disques portée au rang de sport. Le label mérite complètement ce retour tant la place qu’il tient dans l’histoire de la house et dans le coeur des dj’s est grande. Les évolutions récentes de la scène juke et footwork, assez proche dans l’esthétique participent également de ce phénomène.

 

Dance mania est donc la maison mère de quelques tubes mémorables, comme House Nation (House Master Boyz And The Rude Boy Of House, DM 003, 1986), ou encore Video Clash (Lil Louis, DM 011, 1989). On peut aussi penser à Traxmen & Eric MartinHit It From The Back, DM059, 1994, Dj Slugo - wouldn’t you like to be a Hoe Too, SM131, 1995 ou le barje Paul Johnson - Ecstacy DM 138, 1995. Et la liste est très, très longue.

 

Le retour récent du label est donc marqué par la sortie le 10 février 2014 d’une compile 2CD, 2LP+2CD sur Strut records (sous division de !K7) intitulée Hardcore Traxx: Dance Mania Records 1986-1997 avec un beau florilège de morceaux représentatifs de l’activité du label, certains 100% acid house, d’autres pleinement ghetto house salace à 140 bpm. On y trouve par exemple le Da Bomb de Dj Deeon, le Feel My MF Bass in Your Face de Paul Johnson, le Ghetto Shout out!! de Parris Mitchell Project Featuring Wax Master ou le 7 ways de Hercules. Inespéré il y a encore peu, ce pressage a de quoi donner le tournis à tout amoureux de house qui se respecte.

 

Le label ne s’en tient pas là : il represse également son catalogue. Si l’on ne sait pas encore vraiment l’envergure de cette vague de réédition, l’intention a été affirmée, la demande est là et le catalogue est abyssal. Pour le moment un Robert Armani, un Parris Mitchel Project, un Traxman sont sortis, un Paul Johnson est en route. Il y a fort à parier que la liste va vite s’étoffer. Simple avertissement : les disques s’arrachent et leur quête devient une chasse où la vitesse est primordiale.

+ une interview des têtes du label

+ un mix de Nina Kraviz 100% DM

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr