Festival Maintenant – Nuit Electronique – Pàle, Blondes, FunkinEven, Actress, Delta Funktionen, John Heckle

Vendredi @ Ubu

 

Comme souvent, les nuits électroniques mettent à l’honneur quelques uns des talents rennais. Ce soir, c’est à Ange de confiner le public rennais dans un cocon aussi captivant que déstabilisant. Le danseur lambda, plus chanceux que les retardataires, s’agite donc déjà devant ces rythmes mirifiques, taillés pour le club. Que le festival Maintenant ou electroni-K nous réserve de belles surprises et que Pàle soit capable de jolies choses, ça, on s’en doutait. Mais que ce très jeune mancunien démontre avec autant de talent ce qui aurait du nous arriver depuis plusieurs années était, en revanche, moins prévisible. Pàle n’a pas dépassé la double décennie qu’il a déjà digéré un héritage de bass music absolument stupéfiant et développé un sens du groove bienvenu quand il s’agit de séduire les clubbers rennais élevés à l’indétrônable couple house-techno. Maintenant que le festival est terminé, c’est un plaisir de revenir aux productions plus aérées de Pàle.

 

Le duo Blondes joue en live son dernier opus Swisher soulignant jusqu’à l’évidence un album aussi bigarré que cohérent. Belle performance même si après ce que l’on vient d’entendre, on regrette qu’il n’y ait pas davantage de prise de risque.

 

Puisqu’on n’est plus à un écart stylistique près, on s’engouffre dans FunkinEven, qui nous aide volontiers avec humour – le genre qui mime un téléphone quand il y a un sample de sonnerie. Steven Julien mixe ses productions, celles de ses potes et pas mal de sons funks aussi. Deux heures impeccables pour conclure une soirée qui fait du bien.

 

Samedi @ Antipode MJC

 

Le rennais de ce soir n’est autre que Mioshe, l’un des piliers du collectif RAW, illustrateur à suivre ici et Dj passionné. C’est justement cette passion qu’il diffusera peu à peu dans l’atmosphère cleunaysien, ne laissant personne insensible. MSH caresse son public, suscite l’intérêt, puis l’envie et bientôt le désir.

 

Actress est la proposition club qui ressemble le plus à electroni-K : Darren Cunningham incarne simultanément le plaisir de l’expérience et la fougue de l’expérimentation. Et puisque c’est un live qui était prévu à l’Antipode, l’impatience était grande d’assister en exclusivité presque aux sons de son prochain album dont la sortie ne cesse d’être repoussée. Tout ce qu’on sait de ce Ghettoville, c’est une mystérieuse tracklist parue en juillet. Or le précédent, RIP, n’est plus seulement le somptueux album qui aura révélé Actress au grand jour, c’est aussi désormais le chef d’oeuvre dont il s’est lesté. Ghettoville n’est pas prêt, Actress esquive le live au profit d’un set encore plus surprenant. Les morceaux pris indépendamment, sont beaux à couper le souffle, et plutôt que de les mixer, Actress les enchaîne car « Actress n’est pas un DJ ». C’est à la fois génial et étrange et la salle est partagée entre un sentiment de malaise appuyé par la présence fantomatique du producteur et le charisme étrange de cette sélection décidément inattendue.

 

Delta Funktionen semblait bien sage le matin même dans la Boiler Room de Delsin à l’ADE. Mais cet excellent producteur est surtout un habile DJ. Fidèle à la techno mélodieuse de ses productions (qu’il ne mixe jamais), Niels Luinenburg n’a de cesse d’en explorer les déviations en étant attentif à son public. Ouvrant sur un de ses morceaux préférés (le saturn v plus bas), il déploiera pendant deux heures denses, une techno aussi offensive qu’élégante. On a même le temps de sourire (avec un Jam the Mace décidément incontournable cette année) entre des explosions de joie décuplées à chaque nouvelle galette (à ceux qui ne se souviennent pas de leur soirée, le morceau d’onyx encore plus bas devrait non seulement vous aider mais aussi vous ravir).

Il ne reste plus à John Heckle qu’à clôturer cette semaine qui a dépassé ses promesses avec un live acid techno incendiaire.

 
NV.

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr