DSCRD – Panopticon [DEMENT3D]

Sleeve-DSCRD-PanopticonEP_MPO

 

Formation à dix mains désormais bien connue du public français et international, signée chez DEMENT3D – leur maison mère parisienne – et Stroboscopic Artefacts - pour un Monad XII surpuissant en 2012 -, dscrd (maintenant divisé en Dead Rec Hands + Vauban + …) revient sur le label d’Heartbeat et François X pour une nouvelle aventure électronique.

 

Panoption , – réunion de quatre tracks sulfureux plus ou moins récents – viens signer le retour grandiloquent de la musique pulsative discordante. Un retour qu’on attendait impatiemment après l’Enfer des Clefs en 2011. Discordance . Un terme qui leur sied bien tant la mutation de sonorités mi-concrètes mi-numériques est aux frontières des accords musicaux possibles. Glitchs, déformations, accidents se mêlent en un tout homogène, partition millimétrée et chirurgicale. Ce qui impressionne chez dscrd, c’est leur capacité, avec un set up varié et un panel de tonalités tout aussi imposant, à rendre des tracks chargés d’histoires cohérentes. Watch & Punish , machine de guerre séquencée au nom bien choisi happe le tympan dès les premières secondes. Se lancent les riffs d’une guitare apocalyptique bientôt rejoint de synthés noise infernaux, impacts et grommellements mécaniques : un roulement industriel instoppable, absorbant.

 

Comme à leur habitude, les cinq compères accordent une importance (décisive) au sound design, rendant le son stimulant, organique. Le meilleur exemple de ce travail, L’Étale , nous rappelle les séquences de phase du film Stalker. On pénètre lentement dans une jungle électronique riche en détails : ici cohabitent une faune et flore mystérieuse, véritable écosystème. Plus on s’avance, plus le synthé central (marque de fabrique de dscrd) s’intensifie et noie le cerveau dans une superbe hypnose.

 

On continue avec le voyage matriciel qu’est Second Zone , autoroute informatique soutenue par un assemblage de fréquences entremêlées, pour s’arrêter sur Austeria dont l’introduction (jet de débris et textures) annonce parfaitement le balancement fondateur du morceau. Implacable néo-tambour de guerre, chants dissimulés et cor lancinant ; on bascule cette fois dans un dark-ambient martial et souterrain.

 

En bref, Panopticon est un EP polyvalent qui vient s’ajouter au palmarès de la formation comme une étape essentielle, plus sombre et percutante encore. Quatre superbes tableaux sonores complémentaires qui font, de captations insoupçonnées, de véritables instruments. Des productions de grande qualité et maturité, preuve des possibilités offertes par la fusion analogique/numérique… tout simplement bluffant.

 

GB.

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr