Answer Code Request – Code [Ostgut Ton]

Le chuchotement des vagues sous un Berlin ensoleillé. C’est comme ça qu’on imagine la capitale allemande à l’écoute du track final de cet album. Rare producteur n’aura percé aussi rapidement dans la sphère techno berlinoise ces dernières années. Il n’aura en effet fallu attendre que quelques mois pour que Patrick Graser s’impose comme une figure de référence au sein de cette ville mythique sous son alias Answer Code Request. Eté 2011, un mystérieux EP « Subway Into » atterrit dans les bacs du légendaire disquaire Hardwax. Le petit monde de la techno s’enflamme alors rapidement sur le web qui y entend à la fois l’identité du son du Berghain, la mélancolie de Détroit et la rythmique innovante de la bass music. Il s’agit alors de la première sortie officielle d’Answer Code Request. Peu de temps après, le titre « From Foreign territories » de Patrick Graser se retrouve propulsé en pleine lumière par Norman Nodge qui le choisit pour figurer dans la compilation  « Berghain 6 ». S’en suit quelques EP signés notamment pour Marcell Dettman Records et le voici ensuite consacré résident du plus célèbre club Berlinois. C’est donc tout naturellement que sort  Code le premier LP d’Answer Code Request sur Ostgut Ton. L’imposante renommée du label ne semble pas écraser Patrick Graser qui, bien au contraire (et heureusement), arrive à s’extirper de ce carcan de la plus belle des manières sans pour autant rejeter les fondamentaux de la maison.

 

Pour débuter ce périple, ACR, nous prend par la main dans les profondeurs d’une demeure souterraine inquiétante et sombre, l’ambiance est moite mais vibrante (« Blue Russian »), on s’y complet et on s’y adapte. La terreur n’a cependant pas le temps de s’installer, une faible lueur de lumière apparaît au détour d’une ligne de synthé («Zénith») : comme un rayon de soleil dans le mythe de la caverne, on tente de s’accrocher à la perche qui nous est lancée pour nous sortir de cette obscurité. On voit alors furtivement notre ombre bouger, danser et se mouvoir sur les rythmiques élastiques et complexes (« Relay Access ») héritées de l’amour que Graser porte à la drum’n’bass et à la jungle. Et putain, ça fait du bien. On commençait à se lasser un peu de l’esthétique parfois trop martiale et binaire du label Allemand au point de le perdre de vue pendant quelque temps.  Answer Code Request dépoussière donc l’image d’Ostgut tout en offrant à ce LP une production parfaite et des textures aussi riches que variées. Car le périple devient plus clair, nos ombres commencent à s’estomper, nos yeux se plissent éblouis par l’arrivée d’une vague de lumière, sur fond de cris furtifs  d’oiseaux marins  (« By The Bay »), et là on sourit, et on se relève. On augmente le volume et on réécoute en boucle le solaire « Thermal Capacity » qui clôt ce sublime exercice : « techno mélodieuse ». Et oui, qui a dit qu’ont ne pouvait pas assembler ces deux termes ? Pourtant ce sont vraiment ceux qui viennent à l’esprit en écoutant cette dernière track. Débutant par le bruit des vagues qui se déroulent sur une plage de sable chaud, soleil au crépuscule, elle s’annonce vraiment comme une lueur d’espoir pour terminer cet album chargé en émotions. Comme si elle nous offrait un nouveau départ pour nous guider vers la lumière. Réussite.

 

JPM & QS

 

Le

Close

 

 

Midi Deux,
boys band de la techno depuis 2010,
vous envoie plein d’amour, à fond la caisse.

~

Midi Deux,

Techno boys band since 2010,
gives you some love, witout limits!

 

 

 

• Facebook: facebook.com/pages/Midi-Deux

• Twitter : twitter.com/Midi_Deux

• Mixcloud : mixcloud.com/MidiDeux

• Vimeo : vimeo.com/MidiDeux

• Youtube : youtube.com/user/MIDIDEUX

 

 

 

Design – midi-deux X amoinsb

Midi-deux.com is proudly built under WordPress,
and the help of Jquery, Masonry and Tiny Scrollbar.

Fonts – PT Serif & Lil Grotesk

 

 

 

contact : midi-deux@live.fr